Foncier économique : un groupe de travail « sobriété foncière et développement économique » accompagné d’une note et d’une enquête

Par-delà l’aspect financier, Intercommunalités de France souligne que le ZAN nécessite un effort et un renforcement sans précédent des capacités d’ingénierie et d’animation foncière, dont les pratiques doivent être entièrement réinventées au regard des nouveaux enjeux environnement Lien vers l’article

Continuer à lire